Essai : Pequignet Royale Manuelle édition limitée

Pour célébrer les 80 ans de la Bijouterie Clouzeau, Pequignet dévoile deux éditions limitées de 40 pièces, la Rue Royale Jour/Date et la Royale Manuelle.

Avant de s’attarder sur cette dernière, il convient de revenir sur la naissance de ces deux montres. A l’heure où les éditions limitées envahissent le marché horloger pour commémorer tout et n’importe quoi, la série des 80 ans de la Bijouterie Clouzeau fait figure d’exception. Et ce de manière presque troublante.

Pequignet et la bijouterie Clouzeau : deux histoires, une rencontre.

Pequignet Royale Manuelle
Pequignet Royale Manuelle et Royale Jour/Date / Crédit photo : @nicedily sur Instagram

Impossible de ne pas faire de parallèle entre ces deux entreprises, toutes deux fortement ancrées dans le paysage local depuis des décennies et dirigées avec passion. La bijouterie Clouzeau  prend ses racines à Pithiviers en 1939. Alors que Jean Clouzeau cède les rênes de l’entreprise familiale à son fils Daniel en 1973, un certain Emile Pequignet crée sa propre maison horlogère à quelques pas de la frontière Suisse. Entrepreneur accompli et passionné d’équitation, il va donner une véritable identité visuelle à Pequignet et rencontrer un franc succès.

En parallèle, Daniel Clouzeau développe aussi sa bijouterie, qui devient une institution incontournable dans la région. Au plus proche de ses clients, il instaure une véritable relation de confiance qui est encore aujourd’hui le socle sur lequel repose l’entreprise familiale. En 2004, il passe à son tour le relai à son fils Stéphane, alors que Didier Leibungut prend la direction de Pequignet et décide de transformer la marque en une véritable manufacture horlogère.

Pequignet Royale Manuelle
Deux éditions limitées pour célébrer les 80 ans de la bijouterie/ Crédit photo : @nicedily sur Instagram

La rencontre entre Stéphane Clouzeau et Pequignet aura lieu au salon “Belles Montres” à Paris en 2013. Pequignet présente sa collection Manufacture, et Stéphane croit fermement au potentiel de la marque qu’il apprécie depuis des années. Signe du destin, il vient de recevoir trois demandes de ses clients pour des montres Pequignet. Il décide alors de franchir le pas et devient distributeur de la marque. Bien au-delà d’une relation purement commerciale, c’est vraie une histoire d’amitié qui prend naissance lors de la visite de la manufacture en janvier 2016. Stéphane a un véritable coup de cœur pour le cadran bleu de la Pequignet Rue Royale GMT dont il se porte acquéreur pour son 45ème anniversaire. Il crée le groupe Passion Pequignet sur Facebook avec son ami Michel et communique régulièrement sur les réseaux sociaux. Ce n’est donc pas un hasard si Stéphane s’est tourné vers Pequignet pour célébrer les 80 ans de la bijouterie Clouzeau.

La Pequignet Royale Manuelle, une édition limitée signée Clouzeau.

Pequignet Royale Manuelle
Pequignet Royale Manuelle / Crédit photo : @nicedily sur Instagram

Revenons à présent sur cette édition limitée de la Royale Manuelle. Constatant l’absence de cadran bleu sur ce modèle, Stéphane décide de créer une version intégrant le cadran bleu soleillé déjà présent sur sa Royale GMT. Au cœur de la montre bat le calibre Royal, qui fait toute la fierté de la Maison horlogère. Au premier coup d’œil, on constate que le calibre Royal n’est pas un calibre comme les autres avec son barillet central et son architecture particulière.

Calibre Royal
Calibre Royal / Crédit photo : @nicedily sur Instagram

La conception de ce mouvement a été réalisée entièrement en interne au sein de la manufacture. Le calibre royal incarne l’aboutissement d’un véritable parcours du combattant : six ans de recherche et développement, 250 plans industriels et plusieurs millions d’euros d’investissement. Il présente plusieurs singularités techniques comme le fait d’intégrer plusieurs complications dans sa platine et une accessibilité facilitée pour l’entretien. Le mouvement possède de belles finitions, comme  les côtes de Genève, le soleillage ou le perlage. Seul petit regret, la finition sablée du pont de rouage dénote un peu avec le reste. Autre particularité, le ressort de barillet possède une bride glissante, ce qui évite d’arriver en butée et d’abîmer la montre en cas de mauvaise manipulation.

Pequignet Royale Manuelle
Pequignet Royale Manuelle, édition limitée 80 ans bijouterie Clouzeau

La Pequignet Royale Manuelle est la version la plus épurée de la collection Manufacture. Au niveau du design, les montres les plus simples en apparence sont souvent les plus complexes à réaliser. Ici, la Royale Manuelle est particulièrement équilibrée avec son boîtier en acier entièrement poli miroir et ses cornes élancées qui se marient à merveille avec le cadran bleu. C’est bien ce cadran bleu accordé aux aiguilles alpha qui révèle la Manuelle Royale sous un nouveau jour et qui incarne toute l’originalité de cette édition limitée.

Pequignet Royale Manuelle
Un superbe cadran bleu / Crédit photo : @nicedily sur Instagram

Pequignet a trouvé la formule magique avec ce cadran qui passe d’un bleu extrêmement profond à un bleu roi en fonction de la luminosité. Les reflets sont magnifiques et la petite seconde cerclée est parfaitement intégrée à six heures. Les aiguilles alpha traitées au superluminova apportent une touche de sportivité et s’accordent bien avec les index appliqués. La montre est livrée avec un bracelet étanche en cordura bleu doublé caoutchouc sur une double boucle déployante en acier décorée du lys de Pequignet. Un bracelet en alligator couleur cognac peut aussi être adapté sur ce modèle, apportant au passage une once d’élégance supplémentaire. Sur le fond de boîte, on retrouve la mention “Clouzeau 80 ans, XX/40” gravée au laser.

Pequignet royale Manuelle
Pequignet Royale Manuelle / Crédit photo : @nicedily sur Instagram

En horlogerie, tout est question de proportions et Pequignet n’est pas loin du sans faute avec la Manuelle Royale. C’est tout simplement une très belle montre qui dégage une vraie impression de qualité. Avec ses 42mm de diamètre pour 50mm de corne à corne, elle représente pour moi une pièce au croisement entre la montre habillée et la montre sportive. Etanche à 100 mètres, équipée d’un verre saphir et disposant d’une réserve de marche de 100 heures, elle sait trouver sa place dans toutes les situations, ce qui est un vrai plus pour celui qui recherche une belle montre à porter quotidiennement.

En conclusion

La Royale Manuelle au poignet

Pour résumer, j’ai été très agréablement surpris par cet essai de la Pequignet Royale Manuelle. Chaque acquéreur pourra également visiter la Manufacture située à Morteau, et ainsi rencontrer les ingénieurs et horlogers qui ont participé à l’élaboration et l’assemblage de leur montre. Cette dernière est proposée au prix très compétitif de 2850€, soit le même prix que la Royale Manuelle classique.

Vous pouvez retrouver cette édition limitée sur le site de la bijouterie Clouzeau ici ainsi qu’un article sur la Manufacture Pequignet .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.