Introduction aux montres squelettes

Les montres squelettes sont un cas à part dans l’horlogerie.

Découvrez l’histoire du squelettage traditionnel et les dernières créations contemporaines des grandes marques.

D’où viennent les montres squelettes ?

La montre squelette est loin d’être une nouveauté. Les premières horloges de table avec un mécanisme apparent remontent au 18ème siècle.  Désormais, la plupart des montres mécaniques disposent d’un fond transparent. Contempler un mécanisme est un vrai plaisir pour tout amateur d’horlogerie. Le mouvement des montres a pris une place de plus en plus importante dans l’esprit collectif. Ce n’est donc pas un hasard si les marques rivalisent d’inventivité pour développer des mouvements toujours plus impressionnants.

Les montres squelettes traditionnelles

patek philippe calatrava skeleton
Patek Philippe Calatrava Squelette

Le squelettage d’un mouvement consiste à ajourer la platine et les ponts du mécanisme afin de le rendre le plus apparent possible à l’œil nu. La qualité des finitions est l’élément principal qui fait la différence entre un bon et un mauvais squelettage. Sur les montres squelettes de grande marque, les pièces sont anglées, polies et quelquefois gravées, afin d’obtenir un résultat exceptionnel. La lisibilité de ce type de montre est souvent affectée par l’absence de cadran. Si vous appréciez les montres minimalistes et épurées, les montres squelettes ne seront probablement pas votre tasse de thé.

Les montres squelettes contemporaines

corum golden bridge
Corum golden bridge

Depuis plusieurs années, les usines Chinoises fournissent de nombreuses montres squelettées. Ces fabriques y voient un moyen simple de copier les montres de luxe à moindre coût.  De près, le résultat n’a bien sûr absolument rien à voir. Mais de loin, il est parfois difficile de faire la différence entre les deux. En conjonction avec l’attrait des amateurs pour le vintage, le squelettage traditionnel est donc en train de tomber peu à peu désuétude.

Un nouveau courant de squelettage contemporain est en train d’arriver sur le marché. Contrairement au squelettage traditionnel où un mouvement « classique » est ajouré, le mouvement squelette contemporain est conçu dès le départ comme tel. Il est donc possible de jouer avec les textures, le vide et les formes d’une manière complétement nouvelle. La marque Corum est l’une des pionnières de ce nouveau style. Vincent Calabrese est à l’origine de la Corum golden bridge, une montre  disposant d’un mouvement en or « suspendu » à par un pont unique.

Voici une sélection de quelques modèles qui illustrent bien ce nouveau courant esthétique.

Roger Dubuis Exclalibur Spider Automatic Skeleton Pirelli

Roger Dubuis Automatic Skeleton Pirelli

Le pont en étoile situé à 4 heures est le premier élément qui saute aux yeux sur ce modèle. Cette forme particulière apporte une certaine tension à l’ensemble. On peut également observer la présence d’un micro-rotor à 11 heures, qui permet de remonter le mécanisme lorsque la montre est portée.  Des matières ultra-légères comme le titanium et le rhodium ont été utilisées pour fabriquer cette pièce très masculine.

Frank Muller Vanguard Skeleton

rank Muller Vanguard Skeleton

Frank Muller utilise une architecture de mouvement unique “en X” pour cette pièce. La proportion et la densité des lignes parallèles, des croisements et de l’espace vide sont très réussies. Les roues sont intelligemment cachées par les ponts, afin de mettre en valeur le tourbillon situé à 6 heures. Une pièce contemporaine et affirmée.

Girard Perregaux neo bridge tourbillon skeleton

girard perregaux neo bridge tourbillon skeleton

Girard Perregaux nous livre ici une interprétation moderne de son modèle iconique. Les trois ponts massifs en PVD noir possèdent des angles singuliers qui réagissent très bien à la lumière. Le contraste entre la structure des ponts et la finesse du tourbillon est saisissant. Le boîtier en titanium présente une belle alternance de poli/brossé.

Chanel Camelia Skeleton

chanel camelia skeleton

Chanel a dévoilé de très beaux modèles pour femmes lors du dernier salon horloger à Baselworld, dont cette camelia skeleton. Le boîtier rectangulaire est emblématique de la marque, et se prête bien à l’application de diamants baguettes. L’architecture du mouvement est inspirée par une camélia. Les roues sont cachées par le pont, ce qui permet à la forme du mouvement de prendre le dessus visuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.