Top 5 : Les montres GMT

Le double fuseau horaire (ou GMT) fait partie des complications les plus utiles.

La montre GMT réalise son grand retour dans le paysage horloger, comme nous avons pu le constater lors du salon Baselworld en mars dernier. Et ce n’est pas pour nous déplaire.

Qu’est-ce qu’une montre GMT ?

Si vous êtes en déplacement à l’étranger, une montre GMT vous permettra de garder un œil à la fois sur l’heure locale et l’heure de votre domicile. Le fonctionnement d’une montre GMT est très simple. Une deuxième aiguille des heures est présente sur le cadran. Elle réalise un tour toutes les 24 heures, ce qui permet par exemple de savoir s’il est 3 heures du matin ou 3 heures de l’après-midi avant de téléphoner à la maison.

Que rechercher sur une montre GMT ?

Il existe de nombreux styles de montres à double fuseau horaire. Si vous souhaitez vous servir de cette fonction régulièrement, la lisibilité du cadran est primordiale. Vous devez être capable de lire l’heure instantanément sur les deux fuseaux, sans avoir besoin de vous perdre dans des sous-compteurs.

Une « vraie » montre GMT doit aussi posséder une graduation sur 24 heures, sans quoi vous ne pourrez pas faire la différence entre le matin et l’après-midi. Le réglage des deux fuseaux horaires doit pouvoir se faire séparément. Il est préférable de choisir une montre GMT avec un mouvement automatique disposant une bonne réserve de marche.

Le choix de la raison : Seiko sportura kinetic GMT

Seiko Sportura Kinetic GMT
Photo : Skywatches

Cette Seiko coche toutes les cases nécessaires pour être une « vraie » montre GMT. Assez imposante et sportive avec son diamètre de 44.6mm, elle possède une bonne qualité de finition.

Son mouvement « Kinetic» est unique chez Seiko. Un rotor permet de charger la batterie qui alimente le quartz. Nul besoin de changer de batterie ou de se soucier de l’autonomie de la montre. Les deux aiguilles des heures se règlent indépendamment l’une de l’autre, ce qui est un vrai plus.

Disponible autour de 300 euros sur internet, la Seiko Sportura Kinetic GMT possède un très bon rapport qualité prix.

L’originale : Steinhart aviation dual time premium

Seinhart aviation dual time
Photo : Steinhart

Le boîtier de cette montre fait tout de suite penser aux compteurs des cockpits d’avions. Cette belle pièce ne passera pas inaperçue avec son esthétique vintage.

La lisibilité du cadran, le traitement du verre avec un antireflet et le guichet date démontrent le soin apporté aux détails. Cette Steihart utilise un mouvement Soprod fabriqué en Suisse.  Disponible à 740 euros, c’est un bon choix pour celui qui recherche une belle montre GMT à un prix contenu.

La contemporaine : Ball Roadmaster GMT

Ball Roadmaster GMT
Photo : Ball

La roadmaster est une montre avec qui possède design unique. Les courbes du boîtier sont inspirées par la « challenger 2 », une voiture conçue pour battre des records de vitesse sur les lacs salés.  Le cadran est minimaliste et extrêmement lisible. Des micro-tubes de gaz sont intégrés aux index et aux aiguilles, ce qui permet de bénéficier d’une luminosité élevée dans l’obscurité.

Le mouvement ETA retravaillé par Ball dispose d’une certification chronomètre COSC, d’un antichoc et d’une résistance aux champs magnétiques.  Limitée à 1000 exemplaires, cette montre est disponible pour 1200 euros.

La révélation de l’année : Tudor Black Bay GMT

tudor black bay gmt
Photo : Tudor

La Tudor Black Bay GMT fût à raison l’une des montres les plus populaires du salon Baselworld. Puisant son inspiration à la fois chez la Rolex Pepsi GMT et dans l’esthétique des années 1960, ce modèle est une vraie réussite.

Cette montre est très polyvalente grâce à son boîtier de 41mm et à ses proportions harmonieuses. Le mouvement incorpore les dernières technologies du groupe Rolex, comme le balancier en silicone. Certifié chronomètre, il dispose aussi d’une très bonne réserve de marche de 70 heures.

Son prix sous la barre des 3500 euros est intéressant  pour celui qui souhaite réaliser un premier achat chez une grande marque.

La décadente : Greubel Forsey GMT Earth 2018

greubel forsey gmt earth
Photo : Greubel Forsey

Pour terminer cette sélection, pourquoi ne pas être totalement déraisonnable ? Inutile de lister les caractéristiques techniques ou de décrire cette montre plus en détail.

La Greubel Forsey GMT parle d’elle-même, et se situe au croisement d’un objet extrêmement complexe et d’une œuvre d’art. A peu près toutes les techniques de fabrication et de finition existantes sont poussées à leur maximum. Complètement inutile ou indispensable selon les avis, il est bien difficile d’y rester insensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.